IL FAUT SAUVER LA CAROTTE ! Encore une bonne idée de nos PIG Pisseurs Involontaires Glyphosate (campagne glyphosate bretonne)

PISSEURS-EUSES-1024x502sauver-la-carotte-1024x724

Publicités

Les Faucheurs à Luxembourg le 20 novembre

B9712616133Z.1_20170717084038_000+GEG9F0F90.1-0Justice – Glyphosate

Il leur aura fallu un peu plus d’un an de patience mais c’est enfin arrivé. Le 20 novembre, la cour de justice de l’union européenne se réunira pour répondre à la question posée par les Faucheurs volontaires lors de leur procès à Foix en août 2017 pour avoir rendu impropres à la vente des bidons contenant du glyphosate.

Le tribunal correctionnel avait, en effet, accédé à la requête de la défense et décidé de saisir la cour de justice pour lui poser des questions préjudicielles autour du respect, ou non, du principe de précaution pour l’évaluation et d’autorisation de mise sur le marché des herbicides contenant du glyphosate. 

Le jour de l’audience, les Faucheurs volontaires ariégeois appellent à des «marches silencieuses» vers toutes les préfectures de France, à partir de 9 h 30.

A partir de 8 h 30, à Luxembourg, la même opération entre la place Guillaume II et le siège de la cour de justice européenne.

Un défilé silencieux avec les photos de victimes du glyphosate en Argentine aura lieu en même temps dans la ville

.images-1
Pour s’y rendre, les Faucheuses et Faucheurs volontaires organisent un bus qui partira de Toulouse le 19 novembre dans l’après-midi pour revenir le 21 novembre en matinée. Pour renseignements et inscriptions s’adresser à alexisganter@riseup.net            ou au 06 47 32 49 21.

Il est également possible d’aider financièrement en envoyant un chèque à l’ordre de « Fonds d’actions FV 09 » en précisant « Soutien bus Luxembourg » au dos du chèque et à adresser à Sutra Jean-Charles 14 rue Porte en Rivière 09600 Laroque d’Olmes.

 

infogm-article-6657.jpg

Les pesticides tuent. Les décideurs doivent les interdire. Montrons leur que nous les observons attentivement en ce jour important qui pourrait remettre en cause le fonctionnement de cette agriculture industrielle !

Les pesticides, on n’en peut plus, on n’en veut plus !

cjue_bc

5 lotois au Procès de Dijon les 15 et 16 novembre dont 2 Faucheurs Volontaires d ‘OGM !…

Procès en 1ère instance suite au fauchage de 3 essais de Colza- Dijon (21)

Pourquoi des faucheurs volontaires sont-ils convoqués par la justice ?

Les faucheurs volontaires sont des militants qui se sont engagés à détruire les parcelles d’essai transgéniques et de cultures d’OGM (organisme génétiquement modifié) en plein champ.
Jeudi 15 et vendredi 16 novembre 2018, ils seront une quarantaine à comparaître devant le TGI (tribunal de grande instance) de Dijon.

On reproche à ces militants d’avoir :

« neutralisé » deux plateformes d’essai de colza de Variétés Rendues Tolérantes à des Herbicides (VrTH) issues de mutagenèse1 de l’entreprise Dijon-Céréales le 28 novembre 2016

Vrth reconnus comme OGM suite à l’arrêt du 25 juillet 2018 de la Cour de Justice de l’union Européenne(CJUE) suite à un long combat judiciaire mené par les Faucheurs Volontaires d’OGM

Dossier de presse Dijon version octobre 2018 4 (glissé(e)s)

Décision saluée hypocritement par nos gouvernants qui n’ont toujours pas effectués de procédures de vérification de l’application de cet arrêt de la CJUE.

pour rappel /

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/longvic-faucheurs-volontaires-ont-detruit-parcelles-colza-1142399.html

Le programme :
Programme_procès_FV-11-2018Programme_procès2_FV-11-2018

La fin du glyphosate pour le gouvernement : « sous cinq ans pour la totalité des usages » !!

La fin du glyphosate pour le gouvernement :

la valse des paroles et des promesses        

« sous cinq ans pour la totalité des usages » !!20171121191751.jpg

Citoyens responsables ne lâchons rien

———————————————————————————————————————

La dépêche du midi Publié le 08/11/2018 à 18:21,

Du nouveau sur le plan de sortie du glyphosate en France

Une sortie du glyphosate sous les 5 ans RelaxNews / hedgehog94 / IStock.com

François de Rugy, ministre d’Etat à la transition écologique, et Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, se sont exprimés concernant le plan de sortie du glyphosate, considéré comme potentiel cancérigène par l’OMS depuis 2015.

Pour rappel le glyphosate est l’herbicide le plus utilisé au monde. Il s’agit pourtant d’un désherbant très mauvais pour la faune et la flore. Il est considéré comme potentiel cancérigène par l’OMS depuis 2015.

En Novembre 2017, alors que chaque pays européen devait se prononcer sur le renouvellement de l’utilisation de glyphosate, la France avait voté par la négative.

A l’occasion de leur audition, les ministres ont rappelé la volonté du gouvernement à sortir d’ici à trois ans le glyphosate en ce qui concerne les usages principaux, sous cinq ans pour la totalité des usages. et cela en trois ans. Cela signifie que le gouvernement pourra porter de nouvelles conditions d’utilisation du glyphosate pour les principaux usages uniquement jusqu’au 31 décembre 2020.

Le gouvernement a également pour mission de proposer des alternatives à ce produit.

Cette sortie du glyphosate s’inscrit dans une politique plus large de réduction de l’utilisation de produits chimiques dans l’industrie agricole. Il est ainsi prévu une augmentation de la taxation différenciée par la dangerosité du produit.

———————————————————————————————————————————————————————————————————————-

IMG_5515-777x437Glyphosate : 60 plaintes déposées

au tribunal de Foix le 15/10/2018

Les militants anti-glyphosate réunis devant le tribunal au moment de déposer 60 nouvelles plaintes./ Photo DDM

Cette nouvelle série de plaintes intervient après la campagne de sensibilisation lancée par l’association Campagne glyphosate.

Ces plaintes sont déposées pour « mise en danger de la vie d’autrui », « tromperie aggravée » et « atteinte à l’environnement » et sont visés « les fabricants de pesticides contenant du glyphosate et tous ceux qui ont autorisé leur mise sur le marché ». C’est le parquet du pôle de santé publique du tribunal de grande instance de Paris qui centralise toutes les plaintes.

« Les résultats sont toujours aussi inquiétants : la moyenne des taux de glyphosate dans les urines des plaignants est environ quinze fois supérieure au taux maximum autorisé dans l’eau potable » indique l’association.

Les députés insoumis veulent participer

L’association vise l’objectif de 1500 analyses réalisées sur l’ensemble du territoire.

Les militants anti-glyphosate ont précisé que 25 groupes locaux étaient en cours de constitution un peu partout en France : Rhône, Bretagne, Paris, Occitanie, Alsace…

A noter qu’ils devraient bénéficier de nouveaux soutiens. Michel Larive et Bénédicte Taurine, députés La France insoumise de l’Ariège, ont fait savoir qu’ils participeraient à cette campagne d’analyses réalisée sous contrôle d’huissier.

La cour européenne se penche sur le sujet

Le 20 novembre prochain, la cour de justice de l’Union européenne va se pencher sur les méthodes d’évaluation ainsi que les autorisations de mise sur le marché de ces pesticides à la demande du tribunal de grande instance de Foix.

En attendant la décision de l’instance européenne, le procès des faucheurs pour «destruction de bien d’autrui en réunion», quand ils avaient rendu impropres à la vente des bidons de glyphosate en les maculant de peinture, reste en suspens.

20180607173528771-0

Lorient. 25 Septembre 2018. 63 000 tonnes de soja OGM « PARFUM GLYPHOSATE » livrées par cargo, le record 

le-cargo-chloe-entre-au-port-de-commerce_4183982_495x330p.jpg                                                               Le Chloé, 229 m de long et 63 000 tonnes de soja, à son entrée ce mardi 25 septembre dans la rade de Lorient. | OUEST-FRANCE

Le cargo Chloé, battant pavillon Iles Marshall, a pointé ses 229 m de coque ce mardi 25 septembre à 17 h 15 à l’entrée de la rade de Lorient. Dans ses cales ? 63 217 tonnes de soja, chargées au Brésil et en Argentine. C’est le record pour le port de commerce morbihannais.

Lire la suite

METHANISEURS dans l’est de la France, l’état se comporte comme un lobby industriel …

CONTRE LES METHANISEURS AGRO-INDUSTRIELS UTILISATEURS DE LISIER
ET LE LEURRE DE CETTE FAUSSE BONNE BIO-ENERGIE
IL FAUT CONTINUER A SE MOBILISER VITE ET NOMBREUX

Déjà dans l’est de la France, l’état se comporte comme un lobby industriel …

jk_13_300x0


L’ARDENAIS   Par Guillaume Lévy | Publié le 26/09/2018 à 19h14

Projets de méthanisation : une institution appelle à «repérer et isoler les opposants»

Lire la suite

Invités du Grand Figeac. Claude et Lydia Bourguignon battent en brèche la méthanisation…

Conférence qui  s’est tenue le vendredi 7 septembre dernier, en présence de 230 personnes, au Cinéma Atmosphère à Capdenac-Gare.

À peine eurent-ils terminé leur exposé sous un tonnerre d’applaudissements, que les questions fusèrent de toutes parts, dont celle très attendue concernant la méthanisation dans le Lot.

Lire la suite