Résultats de la PEST , commission européenne des pesticides

Dtqe1W5WoAEQYGp
source Parlement Européen

http://www.eric-andrieu.eu/noel-sans-glyphosate/

Bruxelles – Jeudi 6 décembre, après 9 mois de travail, la Commission PEST chargée d’enquêter sur les procédures d’autorisation des pesticides en Europe a adopté à une large majorité (23+,5-,1 abst.) ses recommandations. « Nous demandons à la Commission européenne, aux États membres et à leurs agences plus de transparence, plus d’indépendance et une stricte application du principe de précaution, afin de protéger la santé des 500 millions d’Européens » 

1141 amendements avaient été déposés par les députés de la commission spéciale. « Ils reflètent 9 mois de travail mais aussi les exigences croissantes et légitimes de nos concitoyens en matière de transparence et de santé humaine. Il y a des positions communes sur les éléments essentiels. Avec ce vote conséquent, nous serons plus fort pour les porter ces positions auprès de la Commission européenne » 

  Dans ses recommandations votées aujourd’hui à une large majorité, notre Commission PEST demande aux États membres de ne plus approuver les substances actives synthétiques.

Alors que le BFR(Le besoin en fonds de roulement) est actuellement montré du doigt outre-Rhin , après avoir été accusé de multiplier les CopierColler d’études de l’Industrie, notre Commission PEST exige des critères d’indépendance, de transparence et d’absence de conflit d’intérêtsDtv2N1CWoAAMLTB

30 % des ruches françaises décimées et un rapport biaisé qui élude soigneusement la question des pesticides dans les causes de ces mortalités. Le gouvernement Macron doit arrêter de tergiverser sur ces questions et passer des paroles aux actes.

Quand les lobbyistes de l’énergie fossile, du tabac et de la chimie font inscrire insidieusement le Principe dInnovation dans le projet HorizonEurope afin d’amoindrir juridiquement le PrincipeDePrécaution que nous défendons ardemment dans notre Commission d’enquête Pesticides

Non seulement le Principe dInnovation vise à amoindrir le Principe De Précaution mais il risque d’encourager la commercialisation de produits dangereux pour la santé des 500 millions de citoyens, voire, de les financer avec des fonds européens de recherche s’ils sont nouveaux !

(Eric Andrieu député europeen Occitanie Président de la Commission PEST)








IMG_9716

Angéle Préville (sénatrice), Eric Andrieu (député européen) et Gaëligue Jos (secrétaire fédérale du PS lotois)

Lors de son passage dans le Lot Eric Andrieu s’était engagé à participer à la Campagne Glyphosate de recherche du taux de glyphosate dans les urines des citoyens.

Il doit effectuer sous peu son analyse dans son département de l’Aude qu’on espère suivi d’une plainte. Tout en soutenant cette campagne qu’il qualifiait de courageuse, Il avait incité les élus socialistes et verts du Lot présents à participer à cette campagne.

sénatrice-préville-300x168

La sénatrice du Lot présente avait informé le représentant de la « campagne glyphosate 46 » qu’elle et plusieurs sénateurs voulaient faire une analyse de sang pour rechercher entre autre les quantités de pesticides présentes dans leur organisme.

Nous serons attentifs à tous ces engagements d’élus qui viennent rejoindre les engagements et initiatives de nombreux citoyens.

DtjvpBCWwAA2Tf8

Et comme le réchauffement climatique il n’y a pas de report possible !!

A suivre….

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s