Conférence Anticor à la fête des faucheurs

Anticor à Bourg : « Un grand projet est contesté quand la concertation est contestable ! »

bourgVigilance OGM 46 a organisé la Fête des Faucheurs, les 1er, 2 et 3 avril 2016, à Bourg (Lot).

Dans ce cadre, Yves Vier, membre de Viligance OGM 46, et Jean-Christophe Picard, président d’Anticor, ont animé une conférence-débat sur le thème « Grands projets inutiles, dettes et corruption », devant 120 personnes.

Yves Vier a rappelé que la France arrivait seulement 23e au classement de Transparency International, basé sur l’indice de perception de la corruption 2015 : « Ce mauvais classement ne semble pas troubler les Français. Alors que, dans les autres pays, la corruption est régulièrement dénoncée dans les manifestations, rien de tel en France ! Pourtant, la corruption engendre forcément moins de services publics ».

Pour Jean-Christophe Picard, « avant d’évoquer les grands projets inutiles, il ne faut pas oublier les petites projets inutiles qui, eux aussi, dilapident l’agent public. Saviez-vous que la moitié des ronds-points du monde sont… en France ? » Le président d’Anticor poursuit : « Un grand projet est contesté quand le déroulement de la concertation préalable est contestable ! Avant toute chose, il faudrait commencer par faire le bilan des grands projets équivalents déjà construits. Ensuite, le débat ne devrait pas porter sur un projet, mais, d’une part, sur le besoin lui-même et, d’autre part, sur les différentes solutions possibles. Le dossier mis à disposition du public devrait être complet et comporter non seulement l’ensemble des avis des autorités officielles mais également ceux des associations ou des élus opposés au projet. Un budget devrait être prévu pour financer d’éventuelles expertises contradictoires. Bien évidemment, tous les acteurs de la concertation (élus, commissaires enquêteurs, experts…) devraient avoir l’obligation de faire une déclaration d’intérêts ! »

Les intervenants ont ensuite répondu aux nombreuses questions du public, qui ont notamment porté sur la lenteur de la Justice, les difficultés pour déposer un recours devant les juridictions administratives, le développement des grandes surfaces et la protection des lanceurs d’alertes.

Source : http://www.anticor.org/2016/04/02/anticor-a-bourg/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s