Préparation de la fête des faucheurs volontaires du Lot

Appel à participation aux chantiers de février pour préparer le site de la Fête des Faucheurs du Lot.

Nous organisons les fins de semaine de février le rangement de la ferme de la Rauze.
Si vous avez un moment de disponible et si vous êtes motivé.e, rejoignez-nous !

attention-chantier
Confirmez-nous votre venue au 06 40 39 47 83 (Basile)
Les dates précises sont les suivantes :
du jeudi 4 au dimanche 7 février
– du jeudi 11 au dimanche 14 février
– du jeudi 18 au dimanche 21 février
– du jeudi 25 au dimanche 28 février

à bientôt

UNION EUROPÉENNE – OGM : Monsanto fait retirer le MON863 du marché européen

Un article Inf’OGM (http://www.infogm.org/5893-europe-ogm-monsanto-retire-le-mais-mon863)

UNION EUROPÉENNE – OGM : Monsanto fait retirer le MON863 du marché européen

jeudi, 14 janvier 2016 / Eric MEUNIER

L’information n’a pas fait grand bruit, et pourtant… L’évènement de transformation MON863 de Monsanto, que l’on retrouve dans plusieurs plantes transgéniques, n’est plus autorisé commercialement dans l’Union européenne. Toutes les variétés contenant cet évènement, seul ou en combinaison avec d’autres, ne pourront donc plus être commercialisées, de même que les produits issus de ces plantes.

Lire la suite

Les OGM menacent de rentrer subrepticement sous forme de nouvelles biotechnologies.

Un article de Reporterre

Les Faucheurs volontaires remettent ce samedi 9 janvier 2016 au matin au Commissariat de police de Vienne (38) une liste d’une cinquantaine de personnes. « Ce sont les faucheurs qui ont participé le 1er janvier 2014 à la destruction du colza OGM muté cultivé à Fontenoy-sur-Moselle (54) par le Cetiom (Centre interprofessionnel des oléagineux et du chanvre) », indique Annick Bossu, Faucheuse volontaire. Le Cetiom a porté plainte et une personne a été inquiétée.

Ces militants anti OGM (organismes génétiquement modifiés) profiteront de cette remise de liste pour alerter sur les dangers de la mutagenèse qui a donné naissance au colza détruit. « Cette technique est porteuse des mêmes dangers que les OGM obtenus par transgenèse, ce que reconnaît la directive CE 2001-18 tout en l’excluant de son champ d’application », regrette Mme Bossu.

Pour les Faucheurs volontaires il s’agit aussi de dénoncer les nouvelles biotechnologies. « Elles risquent de ne pas être reconnues comme produisant des OGM par la Commission européenne qui doit leur donner sur un statut juridique dans les mois qui viennent ».

Crisp/Cas9, mutagenèse dirigée par oligonucléotides, nucléases à doigt de zinc … Voici quelques noms des nouvelles techniques de biotechnologies (NBT). La Commission cherche à déterminer depuis 2008 si les produits obtenus via ces techniques sont soumis ou non à la législation sur les OGM, comme le considère notamment l’eurodéputé membre des Verts européens José Bové.

« Il est important d’avertir l’opinion publique des risques encourus à cause de ces nouvelles technologies dès lors que les plantes qui en sont issues sont cultivées dans les champs », dit la porte-parole.


Lire aussi : Les Faucheurs volontaires veulent être jugés


Source : Philippe Desfilhes pour Reporterre

 

Argentine : état d’alerte au camp de Las Malvinas contre Monsanto

Message du 1er Janvier de Marie Monique Robin:

Je viens d’apprendre que le nouveau président de l’Argentine, Mauricio
Macri (droite) venait d’ordonner l’évacuation par la force du site
d’occupation de Las Malvinas où Monsanto veut installer la plus grande
usine de semences transgéniques du monde. Peu après son élection, en
novembre dernier, il avait confirmé la suppression progressive de la
taxe de 35% prélevée par le gouvernement argentin sur l’exportation du
soja roundup ready. Autant dire qu’il n’y a plus de frein à l’expansion
du soja transgénique et que Monsanto doit se frotter les mains.
Plusieurs réseaux argentins, dont celui de l’Université de Médecine de
Rosario,  m’ont demandée de relayer l’appel à soutenir la résistance de
las Malvinas dont j’ai raconté l’histoire sur mon blog lors de ma visite
en juin dernier.
Pour ceux qui comprennent l’espagnol voici le lien où vous pouvez suivre l’actualité sur le site de las Malvinas.
https://www.facebook.com/events/156093101423275/

http://www.arte.tv/sites/robin/2015/08/31/mon-voyage-en-argentine/

Voir également :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2016/01/03/argentina-amenaza-y-estado-de-alerta-en-el-acampe-contra-monsanto-en-malvinas-argentinas/

https://blogs.mediapart.fr/odile-blakoe-girard/blog/131215/grain-les-nouveaux-ogm-nationaux-et-largentine